Amincissement et embellissement du corps

Massages et soins de drainage post-opératoires

L'action mécanique liée aux soins de palper-rouler manuel ou mécanique apporte un bénéfice réel dans les cas d'engorgement des tissus, que cet engorgement soit d'origine vasculaire, hormonal ou suite à un acte chirurgical. Ce traitement utilisé de façon isolée pour un drainage simple (jambes lourdes) est la plupart du temps associé à d'autres techniques pour en optimiser les résultats comme par exemple la cryolipolyse qui permet la réductions des amas graisseux sans chirurgie.

Dans les soins post-opératoires, à raison d'une à deux séances par semaine pendant six semaines, il permet une élimination plus rapide de l'oedème chirurgical et amène à une meilleure cicatrisation cutanée : l'exemple de la liposuccion est le plus marquant.

L'association du palper-rouler aux traitements par infrarouges, ultrasons radiofréquence ou  cryolipolye optimise les résultats des traitements de lyse adipocytaires en accélérant l'élimination et en augmentant la vascularisation des tissus.

Enfin, l'association massage, patch caféine haute concentration Medispa® appliqués en cabines, infra-rouges apporte une réponse efficace pour le traitement de la cellulite sur les jambes. Medispa® préconise le prolongement et l'optimisation du soin par la prise de comprimés de la Cure Minceur Medispa® pendant deux mois à raison de 2 comprimés/jour.

Carboxythérapie pour le corps

La Carboxythérapie correspond à l'injection sous-cutanée de dioxyde carbone (CO2).

Les effets de la carboxythérapie sont multiples :

  • augmentation de la micro-circulation veineuse et lymphatique,
  • augmentation de l'oxygénation des tissus,
  • effet de lissage en surface.

Ainsi la Carboxythérapie est utilisée en esthétique au niveau du corps pour traiter les indications du vieillissement du corps :

  • le relâchement cutané de l'intérieur des bras,
  • le relâchement cutané de l'intérieur des cuisses,
  • le relâchement cutané du ventre,
  • les vergetures.

En moyenne, on préconise une série de 8 à 12 séances, à raison d'une à deux séances par semaine. Par la suite, des séances d'entretien peuvent être envisagées, au rythme d'une séance toutes les 4 à 6 semaines.

Epilation définitive

L'épilation définitive est pratiquée au laser, technique relativement récente mais d'une réelle efficacité qui supplante les méthodes alternatives (rasage, épilation à la cire, crèmes dépilatoires ou épilation électrique). Elle permet une vitesse de traitement optimale.

Les lasers sont cependant limités quant aux types de peaux traitables, en effet, ils ne permettent pas pour le moment le traitement des peaux foncées (phototypes élevés).

Lorsqu'on effectue une épilation laser, un faisceau lumineux est appliqué sur la peau, la parcourt sans la léser, pour enfin être absorbée par la mélanine (pigment de couleur brune) et transformée en chaleur. Cette chaleur intense accumulée dans le poil le détruit. Pour être détruit de manière définitive, le poil doit être atteint à sa racine, c'est-à-dire au niveau du bulbe. En effet, si le bulbe est détruit, il ne pourra plus donner naissance à un nouveau poil. De même, le poil ne pourra être éliminé de façon définitive que s'il est traité alors qu'il est en phase de croissance. Le cycle d'un poil comprend 3 phases, anagène (croissance), catagène (repos) et télogène (chute), ainsi plusieurs séances sont nécessaires pour traiter une même zone.

Traitement des vergetures

Il convient de différencier 2 types de vergetures, les blanches et les rouges. Le traitement en est différent.

Les vergetures rouges, récemment apparues, représentent une bonne indication pour les traitement par flash de lumière. 3 séances sont souvent suffisantes pour atténuer considérablement l'aspect rouge-violacé.

Les vergetures blanches, anciennes au derme atrophique seront traitées par roller – peeling – occlusion. Le peeling TCA atteint le derme superficiel et moyen et vise à relancer l'activité des fibroblastes (notamment la production de collagène). Enfin, le traitement se termine par une application de crème pansement anti-oxydant et d'une occlusion pendant 6 à 24 h. Les croûtes persistent 6 à 7 jours. 5 à 7 semaines minimum séparent 2 séances. 6 séances environ sont parfois nécessaires. En fin de traitement, la peau retrouve une structure plus régulière, plus uniforme.

Traitement de la transpiration excessive par injections de Toxine Botulique

L'action de la toxine botulique (Botox®) s'explique par un blocage des fibres nerveuses végétatives qui régulent la transpiration.

Le traitement consiste, après avoir délimité la zone concernée dans le creux des aisselles, à injecter 50 unités de toxine par coté. Ceci est rapide et peu douloureux, il n'existe aucune complications ou effets secondaires.

Le patient reprend ses activités habituelles sitôt après le traitement. Le résultat dure entre 6 et 9 mois la première fois, il peut s'allonger encore par la suite. La satisfaction des patients pour ce type de traitement est très grande.