Dernières vidéos à découvrir sur notre chaîne Youtube à propos du lifting

La clinique Niforos publie régulièrement des vidéos pédagogiques présentées par le Dr Niforos qui ont pour but de vous informer et de vous conseiller sur les principaux gestes de chirurgie ou de médecine esthétique. Ces vidéos vous aident à bien comprendre les interventions et préparer votre projet opératoire.

Bien comprendre le phénomène de vieillissement du bas du visage

Attention chacune de ces vidéos courtes présentent une indication technique chirurgicale. Tout acte chirurgical peut présenter des risques de complication éventuelle. Nous vous demandons de vous reporter aux textes spécifiques sur le site et à la fiche d’information de la SOFCPRE

Dans cette vidéo, le Dr Niforos nous explique comment vieillit notre visage et l’impact de ce vieillissement sur son apparence en particulier au niveau de l’ovale et de la zone mandibulaire.

Très souvent on pense que ce vieillissement est causé par le relâchement de la peau et qu’il pourrait être corrigé avec la pose de fils tenseurs. Pourtant, on omet un paramètre primordial dans ce phénomène : la contraction musculaire. En effet, l’attraction vers le bas de la peau est largement causée par l’action du muscle peaucier du cou. Il génère à la fois les plis d’amertume aux coins de la bouche et les plis du cou.

Cette contraction peut être diminuée afin de ralentir le vieillissement du bas du visage. La technique utilisée est l’injection de Toxine Botulique sous l’ovale du visage et sur le cou afin de relâcher le muscle. Pour les patientes qui ont un ovale du visage encore dessiné et un cou assez fin, le bénéfice des injections leur permet retrouver rapidement un ovale élégant et un cou relâché.

L’injection de toxine botulique ne peut pas s’appliquer sur un cou avec un fort relâchement ou avec la présence d’un excès graisseux car celui-ci vient masquer l’effet du relâchement musculaire. Dans ce cas, il faut procéder à une intervention chirurgicale : le lifting cervico-facial.

Le lifting cervico-facial et les rides

Attention chacune de ces vidéos courtes présentent une indication technique chirurgicale. Tout acte chirurgical peut présenter des risques de complication éventuelle. Nous vous demandons de vous reporter aux textes spécifiques sur le site et à la fiche d’information de la SOFCPRE

Dans cette vidéo, le Dr Niforos corrige l’idée reçue selon laquelle un lifting cervico-facial permettrait de lisser les rides du visage. L’action de lisser un visage lui fait perdre son naturel et son expression. Le lifting cervico-facial est une intervention de chirurgie esthétique dont le but est de remonter les volumes pour lutter contre l’affaissement du visage, repositionner les pommettes et ouvrir le regard. Un beau lifting cervico-facial maintient les jolies rides d’expression du visage et enlève celles disgracieuses liées à l’affaissement du bas du visage comme par exemple les sillons nasogéniens trop creusés. Il ne va pas lisser le visage afin que celui garde tout son naturel et ses expressions sans aspect artificiel. Trop de femmes s’attachent aux rides uniquement alors que c’est l’affaissement qui vient pénaliser le visage en lui donnant un air fatigué et un air triste.

Le geste du lifting cervico-facial

Attention chacune de ces vidéos courtes présentent une indication technique chirurgicale. Tout acte chirurgical peut présenter des risques de complication éventuelle. Nous vous demandons de vous reporter aux textes spécifiques sur le site et à la fiche d’information de la SOFCPRE

Pourquoi un lifting cervico-facial pratiqué entre 50 et 60 ans est un bon geste ? Pourquoi cette tranche d’âge est idéale pour que, même 20 ou 25 ans après, le bénéfice soit toujours présent ?

L’explication tient par le geste principal de l’intervention. Lors d’un lifting cervico-facial, le geste chirurgical doit porter sur les muscles autant que sur la peau. C’est ce « sous-sol » du visage qui est affecté par le vieillissement et les changements osseux du visage. Et c’est parce qu’on vient repositionner les muscles dans une position optimale que l’on va consolider ce « sous-sol ». Une fois ce sous-sol consolidé, la peau qui est en surface aura moins tendance à descendre, même si celle-ci continue de perdre de son élasticité, car elle va reposer sur une base plus solide.

Voilà pourquoi l’âge idéal du lifting se situe entre 50 et 65 ans. L’aspect naturel est plus préservé car l’effet différentiel est moins important que chez une patiente plus âgée. C’est un véritable coup de « bonne mine » mais qui va durer pour toujours et non 10 à 15 ans selon une fréquente idée reçue.

Pour découvrir d’autres vidéos de présentation réalisées par le Dr Niforos, abonnez-vous à notre chaîne Youtube :
https://www.youtube.com/channel/UCItJwavkYcAI5yK12AsJEfw/

Posté le